Isabel Vaillancourt
Dernière publication Accueil Romans Romans jeunesse Collectifs Lui écrire
 
 
Isabel Vaillancourt voit le jour dans la vallée de la Matapédia, en Gaspésie. A quatre ans, avec les siens, elle émigre en Abitibi où les mines attirent les pères en quête d'une vie qui, espèrent-ils, sera meilleure.

Vers la fin des années cinquante, et le début des années soixante, les enfants Vaillancourt évoluent dans les ruelles de Noranda, sous les émanations parfois " sulfurées " de la mine, puis dans celles de Rouyn. Au fil de confrontations, ou d'alliances avec d'autres enfants du quartier, Ils apprennent ce qui sépare les Anglophones qu'ils surnomment naïvement " Polocks ",  et les Québécois de souche. A tort ou à raison, souvent laissés à eux-mêmes quand le père s'enfonce dans les " stôpes ", la poussière, la sueur de la Noranda, que leur mère, tablier de serveuse à la taille, rêve d'un meilleur avenir pour tous, leur progéniture se mêle aux batailles de ruelles.

Vers l'âge de quinze ans, Isabel fait ses premières armes en écriture de fiction. Elle rédige d'abord de courtes nouvelles, et de la poésie. Son observation de la nature humaine, en ce qui a trait aux conditions de vie des jeunes en milieu modeste, surtout, devient son obsession.

C'est ainsi que des romans mettant en scène de jeunes protagonistes prennent forme. Coupables, Les mauvaises fréquentations, entre autres, en sont l'image.